Archive pour bateau

De Atins à Jericoacoara [28-31 juillet 2012]

Posted in 2012 Brésil with tags , , , , , , , , , , on 1 août 2012 by chonxchon

En ce 28 juillet, nous quittons Atins pour rejoindre Jericoacoara, la dernière étape de notre voyage au Brésil. Ce dernier tronçon est le plus compliqué à réaliser. Entre barque, buggy, jeep, voiture et bus, ce trajet va être sportif et varié.

C’est avec nos sacs sur le dos que nous prenons un bateau de pêcheur pour rejoindre Caburé, un village dédié aux tourisme durant la journée. Nous y resterons une seule nuit. A partir de 15h, le village est désert. Nous sommes quasiment seuls. On en profite pour se balader sur la plage.

Le lendemain matin, c’est en buggy que nous nous rendons au village suivant, Paulino Neves. Le trajet de 1h30 est splendide. On longe la plage. Le décor est digne d’un tableau de Dali.

Ensuite c’est en Jeep qu’il faut poursuivre, direction Tutoia !

A Tutoia, nous devons prendre un Bus en direction de Parnaiba, ville réputée pour son delta abritant de nombreuses espèces animales. Mais malheureusement il est 10h et le bus ne partira qu’à 15h30 !!! Et oui on est dimanche aujourd’hui. On tente de faire de l’auto-stop…en vain mais c’est un bon moyen de discuter et rigoler avec les locaux. C’est d’ailleurs avec l’un d’entre eux, qui s’improvise Taxi que nous nous rendons à Parnaiba en 1h30.

Arrivés à Parnaiba, il faut prendre un autre bus pour rejoindre Camocim, l’ultime étape avant Jericoacoara. Mais le bus suivant affiche complet. Il faudra donc patienter durant 5h, jusqu’à 21h avant de prendre le bus suivant !

C’est donc aux alentours de minuit que nous arrivons à Camocim. L’hôtel que nous avions repéré sur internet à des chambres libres. Ouf ! On est crevés… Nous profiterons du village pendant 2 jours, histoire de récupérer avant d’atteindre Jericoacoara.

Le village est paisible et charmant. Il se situe à l’embouchure du fleuve Coreau et fait face à un magnifique banc de sable nommé Ilha do Amor (comme à Alter do Chao). On en profite pour se détendre, manger d’excellentes crevettes dans les restaurants de bord de plage et recharger les batteries.

En ce dernier jour de Juillet, nous quittons Camocim en Jeep pour rejoindre le mythique village de Jericoacoara. Nous sommes 14 dans la Jeep ! Le parcours de 2h est sportif. La voiture file ! On s’accroche à l’arrière du véhicule en plein vent et en plein soleil !

A Suivre : Nos derniers jours à Jericoacoara, village légendaire pour ses activités de plein air : Kite Surf, planche à voile, balades équestres et pédestres et son fameux coucher de soleil sur la dune qui domine les alentours.

Forêt amazonienne : Immersion dans le parc national de Tapajos [19-21 juillet 2012]

Posted in 2012 Brésil with tags , , , , , , , , on 23 juillet 2012 by chonxchon

C’est parti pour 2 jours d’immersion dans la forêt amazonienne. Depuis quelques jours nous avons sympathisé avec plusieurs voyageurs de différents pays. Nous formons un groupe de 11 aventuriers prêts à en découdre avec la jungle. L’ambiance est au top, tout comme la météo malgré quelques passages pluvieux occasionnels.

Il faut prendre un bateau avec guide pour 3h de navigation sur le fleuve Tapajos afin d’atteindre la Forêt de Tapajos et plus précisément la communauté de Jamaraqua, composée d’une cinquantaine de personnes, appartenant toutes à la même famille. Cette communauté s’est ouverte à l’écotourisme très récemment.

Le rendez-vous avait été fixé à 8h sur le quai. Mais un malheureux évènement bouscula quelque peu nos plans.

Au réveil, Franck se cogne le crâne contre la fixation métallique de la clim’ et là, c’est le drame… Le sang coule abondamment. Avec une serviette ensanglantée sur la tête, on se rend immédiatement au centre de santé qui est situé heureusement juste en face de notre maison. Une infirmière le prend en charge immédiatement. Elle le rassure. La plaie n’est pas large mais assez profonde. Il va falloir quelques points de suture !!! Et on doit partir dans moins d’une heure dans la jungle. Franck est courageux et l’intervention se passe très vite et bien et sous anesthésie s’il vous plait ! Et l’intervention est gratuite.

Malgré cette mésaventure, nous décidons de partir quand même. Le groupe de voyageurs avec qui nous partons en trek ayant appris la nouvelle par Richard, celui-ci a eu la gentillesse de nous attendre ! Ouf !

Le guide est super sympa et installe un hamac dans le bateau. Franck va du coup dormir pendant les 3 heures de trajet. On longe la côte. Le paysage est splendide.

A mi-trajet, on a le droit à une pause sur une petite plage déserte et paradisiaque.

On arrive à destination, un minuscule village dénommé Jamaroqua dont notre guide, surnommé BATA, est le chef. Sa femme nous accueille. On apprendra qu’elle a 48 ans et 14 enfants dont le plus jeune à 1 an. On installe les hamacs gentiment prêtés par la famille sous un abri couvert de palmes.

1ère excursion : Balade en barque dans les mangroves qui sont en fait dues aux plages totalement inondées. Et oui, c’est encore la saison des hautes eaux. On atteint au bout d’une heure un pont en bois. Tout le monde s’amuse à sauter dans l’eau. Même pas peur des crocodiles et autres bestioles. Franck s’abstient de peur d’infecter sa plaie. Il s’improvise photographe en chef du groupe.

Au retour, à la tombée de la nuit, on découvre le hameau. Les enfants jouent au football. On visite l’atelier de latex du village. La communauté est spécialisée dans la récolte du latex qui n’est à la base que la sève de l’hévéas et qui permet de faire ensuite du caoutchouc. C’est en 1842 que Goodyear créa le procédé de vulcanisation qui permit d’exporter ce caoutchouc. En 1890, Dunlop brevetait les pneumatiques. Toute une histoire !

Alors que la nuit est tombée, on repart en bateau avec notre guide chasser le caiman sous un ciel magnifiquement étoilé. Nous débarquons au bout d’une demi-heure sur un banc de sable entouré de mangroves. Notre guide saute dans l’eau et disparait alors une dizaine de minutes pour réapparaitre avec 2 caimans dans ses mains : un petit et un autre plus impressionnant. Séance photo et frissons pour notre amie Angélique qui se fait mordre par le plus petit !

La nuit se passe donc à l’air libre en mode hamac. Nous sommes bercés par les bruits de la forêt et par la pluie et les éclairs assez présents.

Le lendemain matin, nous partons pour 4h de trek dans la jungle. Nous traversons d’abord la forêt secondaire pour pénétrons petit à petit dans la forêt primaire. Balade tranquille ponctuée d’arrêt nombreux pour observer la faune et la flore amazonienne. On croise entre autre un paresseux perché en haut d’un arbre, de nombreux oiseaux, des singes, des fourmis géantes, 2 mygales…

Le clou du spectacle est l’arrivée au Samaùma, un arbre au tronc gigantesque. A sa base  on peut deviner une tête d’éléphant avec sa trompe.

On revient enchantés de cette randonnée. Le temps est passé très vite. Il est déjà temps de reprendre le bateau pour rentrer à Alter do Chao où nous passons une dernière nuit. Sans le vouloir, nous sommes vendredi et c’est justement le jour où un spectacle de danse folklorique a lieu sur la place du village. On assiste alors à une succession de danses sur un rythme assez soutenu et aux costumes très colorés.

A suivre : Vue aérienne de l’Amazonie en avion en direction de Belem, situé à l’embouchure du fleuve.

Descente de l’Amazone Partie 01 : De Manaus à Santarem [12-15 juillet 2012]

Posted in 2012 Brésil with tags , , , , on 16 juillet 2012 by chonxchon

Après la quiétude de Trindade, une longue journée de transfert nous attend. On prend le bus local tôt le matin direction Paraty où un bus longue distance nous mène à Sao Paulo en 8 heures. Nous longeons la côte Atlantique puis atteignons les hauteurs des monts alentours jusqu’à Sao Paulo. La route en zig zag est assez éprouvante pour tous les passagers. Sao Paulo nous accueille avec ses bouchons de fin de journée sous la pluie. Il fait 18 °C. C’est le choc. Les polaires sont de mises après les 30 °C habituels du Sud. Nous sautons alors directement dans un taxi et rejoignons l’aéroport international où notre vol réservé à l’avance pour Manaus en Amazonie nous attend pour 20h30. Le vol est assez tendu car des perturbations orageuses nous accompagnent pendant les 4 heures de vol. Nous atteignons Manaus vers minuit sous une chaleur accablante (36 °C). Nous sautons dans un taxi et arrivons enfin à notre hôtel réservé sur le net, malheureusement miteux, qui se situe proche du port où nous prenons du coup dès le lendemain matin le bateau direction Santarem, ville de 270 000 habitants située à environ 38 heures de trajet. Le Liberty Star, c’est le nom du bateau dans lequel nous navigons sur le fleuve Amazone, est à quai.

Si seulement nous avions été mis au courant des horaires bidons au Brésil, nous aurions eu finalement le temps de visiter le centre de Manaus et notamment son fameux opéra. En effet, le départ pour Santarem nous a été annoncé pour 10 heures du matin mais nous avons réellement quitté Manaus à 21h30 !!! Si vous savez compter, nous avons attendu dans le bateau 11h30 avant de quitter la ville. C’est donc de nuit que nous avons parcouru les premiers kilomètres sur le fleuve Amazone.

Nous avons eu de la chance car nous avons finalement réussi à obtenir une suite master (cabine avec grand lit et salle de bain à l’avant du bateau) là où le bruit des moteurs est moindre et avons ainsi échappé à la salle des hamacs où la chaleur, l’humidité et parfois les mauvaises odeurs sont de mises. Ouf ! Ce n’est pas vraiment le luxe mais nous avons tout de même gagné en tranquillité.

C’est donc au petit matin vers 05h30 que nous nous réveillons et admirons le lever du soleil sur le fleuve Amazone. L’instant est magique ! Il faut dire que les dernières nuits n’ont pas été réparatrices mais heureusement que ces instants uniques nous redonnent de l’énergie pour poursuivre notre Aventure.

Les heures s’écoulent tranquillement sur le bateau au fil de l’eau.

On rencontre des voyageurs du monde entier, peu nombreux en cette saison, et des locaux. On se raconte nos différentes expériences de voyages et nos avis mitigés sur l’accueil des touristes au Brésil. Il faut tout de même vous dire que peu de brésiliens parlent une autre langue que le portugais et que la communication n’est pas toujours évidente. Certains tentent de faire des efforts mais beaucoup n’en font aucun, ce qui peut freiner la convivialité que l’on rencontre toujours lors de nos voyages. 

Allez, une petite anecdote pour finir. Richard a tout de même danser la samba brésilienne sur le pont supérieur du bateau qui s’est transformé en piste de danse improvisée lors de notre dernière soirée sur le Liberty Star, avec Bianca, une résidente de Santarem, la bière locale aidant of course !

Après finalement 50 heures de bateau sur le fleuve Amazone, nous arrivons enfin le 15 juillet à 13h à Santarem. Quelle Aventure ! Cette descente du plus grand fleuve au Monde (jusqu’à 40 km de large par endroit !!!) fut certes très longue mais restera inoubliable et riche en souvenirs.

On va se reposer 2 jours à Santarem avant d’explorer la forêt Amazonienne en mode trek à partir du village d’Alter Do Chao situé à 30 kms plus au sud.  A suivre donc…

Ilha Grande, une des plus belles îles du Brésil [02-04 juillet 2012]

Posted in 2012 Brésil with tags , , , , , on 4 juillet 2012 by chonxchon

Et revoilà les chonchons sur une île !

Ilha Grande est une grande île au large d’Angra au Brésil, au sud de Rio de Janeiro. Ici, pas de voiture, on se déplace à pied ou en bateau taxi pour découvrir les différentes plages de l’île, au nombre de 106 ! Il vaut mieux être sportif car les chemins de randonnées sont assez éprouvants avec succession de montées et descentes le long des différentes collines qui longent le littoral. En général on part à pied le matin pour atteindre la plage voulue et on revient en bateau taxi. Les jours se passent tranquillement et on se remet doucement de l’agitation de Rio.

On vous laisse découvrir en photos la cadre paradisiaque dans lequel nous évoluons !

Chon² en Indonésie – Episode 17 – Ile Lembongan, au large de Sanur à Bali

Posted in 2011 Indonésie, Serie Chon², Videos with tags , , , , , on 1 décembre 2011 by chonxchon

Attention, Dernier Episode !

Aujourd’hui, le 1er décembre, nous mettons en ligne le dernier épisode de Chon² en Indonésie. Depuis notre retour de Bali, début Août, nous avons posté 17 épisodes retraçant notre parcours de 6 semaines en Indonésie.  Merci de nous avoir suivi !

Chon² en Indonésie – Episode 17 – Ile Lembongan, au large de Sanur à Bali

Nous partons aujourd’hui visiter une île voisine de Bali au large de Sanur : Nusa Lembongan. Nous débarquons au village de Jungutbatu les pieds dans l’eau. L’île fait environ 6kms de long sur 3kms de large. La côte Ouest est la plus touristique avec ses hébergements et ses belles plages dont certaines sont réservées à la culture d’algues. La partie Est est plus sauvage et est bordée de mangroves.   Nous nous dirigeons vers ‘Mushroom Bay’ au Sud-Ouest, petite crique réputée pour ses coraux en forme de champignons. Ca fait du bien de retrouver une belle plage ! On poursuit ensuite avec ‘Dream Beach’ Puis avec le ‘Devil’s Tear’ où les vagues se fracassent contre les rochers.

Nous découvrons ensuite une longue plage tranquille où les femmes de l’île s’occupent de la culture d’algues pendant que les enfants jouent au cerf-volant. Les maris, quant à eux, s’occupent du transport. A 16h, nous reprenons le bateau. C’est marée basse. On rejoint le bateau les pieds dans l’eau. Galère pour prendre le départ. Le retour est encore plus mouvementé que l’aller ! Nous volons sur les vagues.

Retrouvez notre article sur l’île Lembongan : ICI

Retrouvez l’intégralité des épisodes de Chon² en Indonésie sur notre chaîne Youtube : ICI

Et bien sûr, n’oubliez pas de visiter et de vous abonner à notre nouveau site de voyage OnedayOnetravel : http://www.onedayonetravel.com avec des reportages, infos et vidéos postés tous les jours !

On se retrouve sur le Blog Chon² très vite pour de nouveaux récits de voyages en direct !

Prochaine destination : Inde ? Malaisie ? ou retour en Thailande ? Buenos Aires ? L’avenir nous le dira vite.

On vous embrasse tous !

Sortie en mer – 26/12/2010

Posted in 2010 Ile de La Réunion with tags , on 28 décembre 2010 by chonxchon

Hello everybody !

Pas trop le temps ces 2 derniers jours de mettre à jour le blog, alors je me rattrape aujourd’hui.

Nous avons loué un bateau aujourd’hui 26 décembre et sommes partis au large pecher. Patrick a son permis côtier. Il est notre capitaine !

Quelques photos du port de Saint Gilles…

Les locaux pêchent au port de petits poissons tropicaux en famille ou entre amis…

Voilà une liste non exhaustive des prises possibles en mer…

 

Et c’est parti pour une après-midi bateau !

On prend le large et préparons les cannes à pêche…

On prépare les appâts…

On longe la côte de Saint Gilles à Saint Leu.

On a pris des couleurs sur le bateau mais niveau pêche, on n’a pas été très fort.

On rentre au port des images plein les yeux.

Les locaux admirent le soleil et poursuivent leur activité favorite, la pêche.

De retour au port, le proprio du bateau parti lui aussi en mer cet après-midi a eu plus de chance que nous et nous offre un magnifique thon de 4 kg !

Invités dans la famille de Val et Pat, on le prépare et le dégustons avec plaisir le soir même accompagné d’une salade et d’une tourte aux palmistes de leur jardin, plat devenu très rare à cause du « braconnage ». C’est un délice !

Cette journée aquatique restera gravée dans nos mémoires !

Je vous biz le ventre plein de saveurs.

Une petite photo locale prise au port pour finir…

A demain en direct du cirque de Cilaos !