22&23/07/2011 : Kuta Lombok

Nouveau Chapitre.

On a quitté les Gilis pour revenir sur Lombok. Nous avions laissé le scooter à Senggigi sous la surveillance de Roli, un local qui travaillait dans l’hotel où nous avions sejourné 10j auparavant. Arrivés sur place, il nous accueille dépité, nous expliquant que l’hotel a été racheté et tout le personnel viré. Il nous invite dans sa modeste chambre qu’il loue non loin de là. On prend un Lombok Café (de l’eau chaude directe dans du marc de café) assis par terre au milieu des poules et des chats. On voulait rencontrer des locaux, on est servi. Les gens d’ici ont vraiment peu ou pas de moyen mais offrent toujours l’hospitalité et ont la main sur le coeur. On recupère le scooter (ouf ! il demarre) et on décide vue les circonstances de se diriger vers le sud de Lombok, à Kuta qui se situe à 70kms de là.

Après 2h de route ponctuées de villages, plantations diverses, palmeraies et surtout de chants provenants des mosquées (on est vendredi), nous voilà arrivés à la fameuse baie de Kuta.

On cherche un lieu pour dormir. Les hotels se concentrent sur la route qui borde la plage. Notre choix se porte sur ‘Surfers Inn Lombok’. Bel hotel avec chambres disposées autour d’une petite piscine. http://www.lombok-surfersinn.com

Il y a 5 catégories de chambres. On choisi une supérieure avec AC et eau chaude (ca fait 10j qu’on était à l’eau froide) pour 319000 Rps la nuit.

Pour info il y a maintenant un distributeur de billets à Kuta. Plus besoin de se rendre à Praya située à 25Kms.

On part ensuite pour une balade en bord de plage.

Il y a beaucoup d’enfants livrés à eux-mêmes qui tentent (assez lourdement) de vendre bracelets et autres sarongs aux touristes (très peu nombreux).

23/07/2011. L’Est de Kuta.

Après le ptit dej leger de l’hotel on prend le scoot et on part vers l’est à la découverte de la cote.

On tombe alors sur de larges plages désertes et sublimes au doux sable blanc.

On revient vers Kuta. Au passage on s’arrête à la colline des singes, à la limite du village.

De retour de notre périple on se pose dans un warung local en face de notre hotel à boire une bière (Bitang evidemment). On y joue aux echecs entre nous puis avec des locaux qui s’invitent à notre table. La nuit tombe et une coupure de courant survient. On finit la partie à la bougie !

4h plus tard le courant revient, ce qui nous permet enfin de poster cet article.

Gros bisoux du bout du monde.

A demain ?!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :