2 jours de sensations fortes

Vous etes prets ?? On va essayer de vous faire vivre en 40 photos nos 2 derniers jours de route entre Tilcara et Cachi en passant par San Antonio de los Cobres. Il n’y a pas vraiment de mot pour decrire les fabuleux paysages que nous avons traverses. L’Argentine est vraiment le pays des extremes…

Mercredi 14 Juillet, Depart de Tilcara vers San Antonio.

La route grimpe tres fortement…

Vous voyez le bus ?? en bas a droite….precipice, quand tu nous tiens…

Ouf on arrive au col (4170m) :

Nous voici sur l’antiplano : le large plateau separant les deux chaines de montagnes de la Cordillere. Au loin on apercoit le lac de sel (Salinas grandes) :

Les lamas sont desormais en liberte…on en croise souvent le long des routes avec leurs amis vaches, anes…

La derniere ligne droite (et goudronnee) vers le lac de sel :

On fait une pause sur le bord de la route pour admirer le paysage. On croit rever…

Une longue route de ripio (gravier) nous attend. Effectivement pour rejoindre San Antonio il n’y a pas le choix. Il va falloir s’y habituer. Les routes en dure vont devenir rares dans la region. Prions pour ne pas crever.

On passe proche d’un mini village, perdu au beau milieu de ces vastes etendues.

Le paysage est a couper le souffle. On est bien sur seuls. Le silence est notre seul temoin.

Apres 30kms durement accomplis, on s’arrete proche de ruines bordant le lac de sel, surement un ancien village de recolteurs de sel.

Le vent se leve. Des tornades de sable se forment autour de nous.

Les kms defilent. Soudain un chacal (?) traverse la piste et nous observe tranquillement.

Apres 90 kms, nous arrivons enfin a San Antonio de los Cobres, ancien village minier poussiereux. L’arrivee est totalement irreelle. Le village semble fantome.

On se perd dans les ruelles en cherchant l’hotel de las nubes. Heureusement les villageois fort sympathiques nous renseignent et nous dirigent.

L’hotel est totalement decale par rapport au reste du site et tres cher !

C’est un veritable retour dans le passe.

On deguste une galette au bord de la route preparee par une locale. On profite pleinement du moment present et du soleil assis sur le trottoir.

Quelle journee. L’altitude (presque 4000m) se fait sentir : legeres difficultes a respirer, mal de tete passager…

Le lendemain, on part en direction de Cachi situe plus au sud et surtout plus bas ! On commence nos 6h de descente avec le soleil levant dans les yeux.

On rejoint vite les nuages.

La piste devient difficile lorsque nous rejoignons le lit de la riviere.

Commence alors la boucle Sud de Salta.

On croyait avoir tout vu…et voila qu’un nouveau decor surrealiste apparait.

La route blanchit et grimpe a notre grande surprise…

Le stress s’installe. La route n’en finit pas de monter, la neige de tomber. La route est en lacets et les nuages nous empechent de voir le precipice. Heureusement la voiture, equipee de pneus neufs, tient la route.

On arrive au sommet…ouf. Mais pitie pas de descente enneigee sinon on passe la nuit dans la chapelle.

Heureusement nous avons atteint un plateau.

Vous n’allez pas nous croire mais 3mn (¡vraiment!) plus tard voici le nouveau decor :

La route se poursuit alors vers Cachi.

Arrives dans le pueblo, on se jette sur l’hotel de la place centrale (la seule, lol).

On part alors a la decouverte de Cachi.

On grimpe ensuite au sommet de la colline qui surplombe la ville ou se situe le cimetiere.

Ce qui conclut ces deux jours de sensations fortes qui resteront a jamais gravees dans nos memoires.

<>

PS : ca fait 2 jours qu’on tente de finaliser cet article…Entre coupure internet a Cachi et coupure generale de courant aujourd’hui a Cafayate…dur dur mais on a reussi. Effectivement depuis on a progresse sur la boucle sud. On vous reserve de nombreuses surprises et rebondissements pour le prochain article. En vrac : Nuit glaciale a Cachi sans courant dans l’hotel, degustation des bons vins de la region et surtout le ‘Don David’, le retour de la neige sur la route et des paysages de plus en plus epoustoufflants…Waoww quel pays !!

Demain c’est la fin de la boucle. Retour sur Salta. Et dimanche on prend le bus pour le Chili (San Pedro de Atacama). On verra si on trouve un cybercafe la bas. En attendant on espere que vous voyagez avec nous. On attend vos commentaires.

On vous embrasse.

Une Réponse to “2 jours de sensations fortes”

  1. les aventures des chonchons nous passionnent et nous suivons vos péripéties avec un réel plaisir, les paysages sont à couper le souffle et nous vous envions de vivre ces moments si intenses, on vous embrasse très fort tous les deux,
    gros bisous
    le clan saint gilles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :